INVESTIR EN ISRAEL
INVESTIR EN ISRAEL BONDS

A propos

A propos de DCI

"la Société de Développement pour Israël, les Bonds de l'Etat d'Israël, a été créée en 1951 et se place parmi la plus importante des ressources économiques et stratégiques du pays,

avec un record de succès avéré.

Plébiscitée pour sa fiabilité et sa rentabilité, l'organisation des Bonds a aidé à construire chaque secteur de l'économie israélienne.

L'investissement en Israël, grâce à la vente des Bonds de l'Etat d'Israël dans le monde, a approché très vite les 40 milliards de dollars.

Les produits de la vente des Bonds de l'Etat d'Israël ont joué un rôle décisif dans l'évolution d'Israël en un leader mondial et révolutionnaire  dans la haute technologie, la technologie verte et la biotechnologie."

Les avantages pour Israël à partir "d'un programme actif de la diaspora en faveur des Bonds en cas de perturbation du marché"
- Fitch Ratings Agency, May 2016

Présentation des Bons d’Israël

  • Fondée en 1951, l’Organisme pour le Développement Economique d’Israël, communément appelé "Bonds d’Israël" est un courtier-négociant de titres (obligations) émis par l’Etat d’Israël aux Etats-Unis. En 2013 et 2014, les seules ventes nationales américaines de « Bonds » ont excédé 1,1 milliard alors que les ventes mondiales depuis 1951 approchent les 40 milliards.

Qu'est ce que les Israël Bonds signifient pour Israël?

  • Pour Israël, ayant le soutien des Israël Bonds – un partenaire fiable et indépendant – c'est une ressource nationale précieuse "et stratégique, d'autant plus que les Clients des Israël Bonds ont prouvé à maintes reprises que, lorsque Israël est en pleine crise, ils ne sont "jamais très loin. Fitch Ratings a publié cela dans une enquête en Mai 2016, et dans laquelle l'agence a noté que Israël bénéficie "d'un programme "d'Obligations actif…. en cas de perturbation du marché."  En mettant en évidence les Obligations d'Israël, Fitch reconnaît que la Diaspora peut être une "force unifiée pour Israël."

Les Bons d’Israël sont-ils des investissements fiables?

  • Les investisseurs apprécient les résultats impeccables des Bonds, qu’il s’agisse du principal ou des intérêts de ces obligations. Aussi, à une époque de volatilité constante des marchés, les Bonds d’Israël sont reconnus comme une source d’investissement fiable. Le volume global des ventes américaines de 1,1 milliard en est la preuve : il souligne une reconnaissance générale des Bonds d’Israël comme des compléments importants des portefeuilles d’investissements, bannissant pour toujours l’image obsolète d’un "organisme caritatif". / ou "de bienfaisance".

Qui investit dans les Bonds d’Israël?

  • Les clients individuels-particuliers et organisations juives—constituent environ 75% des ventes mondiales. Les 25% restants comprennent des investisseurs institutionnels comme les états, les municipalités, les institutions financières, les corporations, les fondations, etc.

Quelle est la valeur de la base de clientèle des Bonds?

  • Au fil du temps, les Bonds d’Israël ont développé une base de clientèle importante et diversifiée qui rendrait jaloux les institutions financières les plus importantes.

Pourquoi les investisseurs institutionnels des Bonds sont-ils importants?

  • La base de clientèle des Bonds est enrichie par des institutions de grande notoriété qui constituent des investisseurs substantiels. La grande visibilité de ces investisseurs démontre aux clients individuels qu’ils effectuent les mêmes investissements que des institutions aux exigences fiduciaires les plus élevées.

Comment évaluer la solidité de l’économie israélienne dans une économie globalisée instable?

  • L’économie israélienne se caractérise par son dynamisme, son esprit d’innovation et son entreprenariat innovants. Elle est bien placée pour dépasser la plupart des pays développé, en particulier grâce à la source de revenus que lui procure ses énormes gisements de gaz naturel et qui s’évaluent en milliards de dollars. Investir dans les Bonds d’Israël, c’est être partie prenante d’une des économies les plus tobustes du monde.

Quel est l’impact des Bonds sur le développement économique d’Israël?

  • Les produits de la vente d’obligations ont joué un rôle décisif dans l’évolution rapide de l’état d’Israël en un leader innovant, source d’inspiration au niveau mondial dans les domaines de la haute technologie, de l’écotechnologie et de la biotechnologie. Le capital des Bonds a contribué à solidifier tous les aspects de l’économie israélienne et a permis le développement d’infrastructures nationales. Aujourd’hui, le déploiement des ports et des réseaux de transports, financés par les investissements dans les Bonds, permettent d’exporter la technologie "Made in Israel" dans le monde entier et d’améliorer la croissance.

Les Bonds sont-ils nécessaires dans des conditions économiques normales?

  • Le Département du Trésor s’efforce de ne pas lever de fonds plus d’une fois par an, afin de maintenir une crédibilité budgétaire au sein des marchés financiers et des agences de notation. Quand le Trésor émet des obligations dans les marchés publics étrangers, il s’agit en général d’obligations à long terme, avec échéance à dix ans. Les titres proposés par l’Organisme pour le Développement économique d’Israël complètent les bons du Trésor par des titres à court et moyen terme vendus quotidiennement.

Les Bonds s’acquièrent-ils surtout en temps de crise?

  • Le chiffre record de 1,1 milliard aux Etats-Unis a été atteint en 2013, une année sans crises majeures, contredisant l’idée reçue selon laquelle les Bonds d’Israël s’achètent surtout en cas d’urgence nationale. Ces chiffres expriment au contraire la reconnaissance de la valeur des investissements des Bonds, et sont surtout le signe d’une confiance générale dans l’économie israélienne. Les exploits de ces deux dernières années soulignent que les Bonds ont réussi leur virage passant d’un scénario géopolitique à un scénario économique.

En cas de crise, Israël pourrait-il se tourner vers les marchés financiers?

  • Bien qu’Israël utilise de façon satisfaisante les marchés financiers pour financer sa dette, il ne pourrait sans doute pas se reposer uniquement sur eux en cas de défis économique ou sécuritaire. Dans ces circonstances précises, il est plus que probable que les notations de crédit baisseraient, et il en découlerait que le coût de financement par les marchés financiers deviendrait prohibitif.

Israël peut-il compter sur le financement des banques commerciales en période de défis à son économie ou sa sécurité?

  • Si Israël ne pouvait avoir accès à la base de clientèle des Bonds et devait la rétablir de manière urgente, le coût de financement intérimaire d’une ligne de crédit par des banques commerciales serait important. Des conflits régionaux pourraient aussi contribuer à des refus de lignes de crédit pour Israël.

Qu’en est-il de l’aide économique américaine?

  • Bien que les Etats-Unis soient un des plus fervents alliés d’Israël, ses difficultés économiques et son endettement persistants rendraient difficile l’instauration d’un programme d’assistance civile économique en temps de crise.

Qui constitue le capital humain des Bonds?

  • L’organisme des Bonds comprend une équipe de professionnels à compétences uniques. Semblable aux équipes des firmes financières de premier plan, le capital humain des Bonds constitue une ressource corporate de qualité.

Si les Bonds n’existaient pas, en cas d’urgence ou de crise nationale, Israël pourrait-il faire une levée de fonds aux Etats-Unis?

  • En cas de situation d’urgence, la création d’obligations de type Bonds et leur gestion par une équipe spécialisée prendrait au moins dix-huit mois, à cause des réglementations et des vérifications obligatoires de l’industrie financière. L’idée qu’Israël pourrait essayer de résister à une crise économique ou de sûreté pour une telle durée de temps est inconcevable.

Une autre firme de courtage pourrait-elle obtenir des capitaux de manière aussi efficace que les Bonds?

  • Dans l’éventualité d’une crise, il est peu probable qu’unautre organisme de courtage puisse ainsi garantir des capitaux émanant de la communauté juive et d’autres sources aussi efficacement que l’Organisme des Bonds. De plus, les Bonds présentent l’avantage d’avoir un leadership non professionnel basé sur le volontariat, qui grâce à un networking considérable, a ouvert la voie à de nombreuses opérations.