INVESTIR EN ISRAEL
INVESTIR EN ISRAEL BONDS

Message du président

Investir dans l’une des meilleures économies au monde

Par Israel Maimon, président-directeur général

 

Israel Maimon

Photo credit: Shahar Azran


Le 23 octobre, l’État du Maryland est devenu le dernier à interdire les échanges commerciaux avec des entreprises qui soutiennent le mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël. Près de la moitié de l’ensemble des États américains ont désormais adopté des lois ou signé des décrets dans le même sens.

Cette dernière mesure marque un recul pour les partisans du BDS qui ont tenté, sans succès, de nuire à l’économie d’Israël. Au contraire, l’économie d’Israël est aujourd’hui largement reconnue comme l’une des meilleures au monde.

Une évaluation de Standard & Poor’s publiée en août 2017 illustre bien ce fait. En relevant la perspective économique d’Israël de « stable » à « positive », S&P a déclaré : « Le rendement financier général du gouvernement pourrait être supérieur aux prévisions au cours des deux dernières années. Nous prévoyons que la dynamique économique et la balance des paiements d’Israël conserveront leur vigueur tant que les risques sécuritaires seront contenus. »

Un mois plus tard, Moody’s déclarait : « La croissance économique d’Israël a dépassé celle d’autres pays industriellement développés ces dix dernières années, notamment grâce à son créneau d’exportation de haute technologie et à une base économique diversifiée à laquelle vient de s’ajouter son statut d’exportateur d’énergie. »

Warren Buffett, l’investisseur le plus réputé au monde, est aussi un fervent défenseur de l’économie d’Israël, si on se fie à ses investissements dans des sociétés israéliennes et dans les Israel Bonds. Comme l’a souligné le premier ministre Benjamin Netanyahou, « Warren est l’un des investisseurs les plus brillants et les plus prospères de notre époque. Il sait reconnaître un bon investissement, et c’est pourquoi il investit en Israël ».

Les chiffres sont éloquents. En 2016, le PIB d’Israël s’élevait à 318 milliards de dollars. Son ratio dette/PIB – important indicateur de la santé économique d’un pays – a baissé à 62,4 % de 2007 à 2016, classant Israël au rang des trois seuls pays qui parviennent à réduire ce ratio depuis le début de la récession mondiale. En comparaison, le ratio dette/PIB des États-Unis a augmenté de plus de 47 % pendant la même période.

Pendant plus de 66 ans, l’organisation des Israel Bonds a été la pierre angulaire de la croissance économique fulgurante d’Israël. Depuis sa création en 1951, elle a vendu plus de 40 milliards de dollars d’obligations dans le monde entier. Son réseau mondial d’acheteurs comprend des investisseurs institutionnels qui assument les plus hauts niveaux de responsabilité fiduciaire.
Les Israel Bonds sont non seulement des titres de valeur, mais aussi un moyen personnel d’investir directement dans la grande promesse et dans le potentiel qu’offre l’unique État juif du monde. En avril prochain, Israël fêtera ses 70 ans; acheter des Israel Bonds est la meilleure façon de montrer combien nous sommes fiers de ses sept décennies de réalisations.

(Les Israel Bonds ne sont pas cotées)