INVESTIR EN ISRAEL
INVESTIR EN ISRAEL BONDS

Au-delà des manchettes

Un chef de file mondial en innovation et technologie

DowDuPont, un conglomérat de deux grandes sociétés américaines constitué en 2017, étend ses activités en Israël cette même année.

"Israël est l’une des économies les plus florissantes au monde et un grand nombre de ses sociétés sont des chefs de file dans des technologies et services qui contribueront à la prospérité des entreprises et des collectivités dans le monde entier", a affirmé Heinz Haller, vice-président directeur de Dow Chemical Co. et président de Dow Europe, Moyen-Orient, Afrique et Inde, lors d’une cérémonie à Tel-Aviv en octobre dernier.


Intel a conclu la première phase de l’acquisition de la société israélienne Mobileye pour la somme de 15,3 G$. Cette société se spécialise depuis août 2017 dans la production de capteurs et de caméras pour les véhicules autonomes.
La transaction est appelée à accélérer l’innovation dans l’industrie automobile et positionne le géant mondial de la micropuce à la tête des fournisseurs de technologie au marché en rapide expansion des véhicules autonomes.


BlackRock, Inc., une multinationale américaine de gestion de placements établie à New York, a ouvert son premier bureau en Israël en 2017. La société, qui gère un actif de 5 400 G$, puise dans le large bassin d’ingénieurs et de programmeurs du pays pour perfectionner sa plateforme mondiale dans un secteur en rapide évolution.


En 2016, les sociétés high-tech israéliennes ont conclu 104 transactions d’une valeur totale de 10 G$, soit une hausse de 12 % par rapport à 2015 , (source : IVC – Meitar High-Tech Exits Report).

Ce chiffre comprend 93 fusions et acquisitions d’une valeur totale de près de 8,8 G$, dont l’achat de Playtika pour 4,4 G$, huit rachats qui ont dégagé 1,22 G$ et trois PAPE de plus petite envergure totalisant 15,1 M$.


Un pionnier de la révolution écologique

Dès 1967, environ un foyer israélien sur vingt comptait sur l’énergie solaire pour chauffer son eau et 50 000 chauffe-eau solaires étaient installés. À la suite de la crise du pétrole des années 1970, Harry Zvi Tabor, père de l’industrie solaire israélienne, a mis au point le prototype de chauffe-eau solaire qu’utilisent aujourd’hui encore 90 % des foyers israéliens.


La "Couronne de Jérusalem" est un parc métropolitain qui s’étend sur près de 1 500 hectares , tout autour de la capitale israélienne, au nord, à l’ouest et au sud.
Fermé à la circulation et entièrement accessible aux personnes handicapées, ce projet en cours de développement abrite une foule de pistes cyclables, de sentiers de randonnée, d’aires de pique-nique et de cafés.


Un pays où le bien-être et la prospérité sont en constante croissance

En 2017, Israël a devancé les États-Unis, la France et l’Italie dans le Rapport mondial sur le bonheur, une enquête mondiale sur le bien-être sociétal qui classe 155 pays selon une échelle du bonheur déterminée par des variables telles que le PIB par habitant et l’espérance de vie en bonne santé.


Israël est le pays qui compte le plus grand nombre de chercheurs par habitant, il se classe deuxième au monde en recherche et développement et troisième en densité high-tech.
D’après l’indice d’innovation de Bloomberg, la « nation start-up » était le 10e des pays les plus innovateurs au monde en 2017, ce qui représente un échelon de plus qu’en 2016.


La population d’Israël affiche un taux de croissance de 1,8 %, le plus élevé au classement de l’Organisation de coopération et de développement économique. À la veille de Roch Hachanah 5777, la population israélienne a franchi le cap de 8,7 millions.
En 2017, le pays a vu naître 181 405 bébés, soit un taux de naissance annuel de 3,11 %, et 27 000 personnes sont venues s’y installer, dont 25 000 à titre de nouveaux immigrants.


Dans une déclaration publiée le 4 août 2017, l’agence de notation du créditStandard & Poor’s a relevé le profil de la dette d’Israël de "stable" à "positive" et a maintenu la cote de crédit du pays à A+, ce qui indique que la note pourrait monter d’un autre cran d’ici les deux prochaines années.

"Cette décision de notation traduit notre opinion selon laquelle l’amélioration du cadre financier d’Israël et sa solide croissance économique pourraient faire progresser davantage le pays dans ses efforts de consolidation financière au cours des prochaines années", a affirmé l’agence S&P.
L’organisation des Israel Bonds est fière du rôle qu’elle a joué dans le renforcement de l’économie d’Israël et remercie chacun de ses investisseurs de l’avoir aidée à concrétiser cette aspiration (les obligations Israel Bonds ne sont pas cotées).